Difference between revisions of "III, 170. Briefwechsel zwischen dem französischen Botschafter in Wien und Grafen Berchtold, 10. August 1914"

From World War I Document Archive
Jump to: navigation, search
m
Line 11: Line 11:
  
 
<blockquote>
 
<blockquote>
         M o n s i e u r   l e   C o m t e !</blockquote>
+
         M o n s i e u r &nbsp; l e &nbsp;  C o m t e !</blockquote>
  
  
Line 43: Line 43:
  
 
<blockquote>
 
<blockquote>
         M o n s i e u r   l'A m b a s s a d e u r ! </blockquote>
+
         M o n s i e u r &nbsp; l'A m b a s s a d e u r ! </blockquote>
  
  

Revision as of 21:44, 22 May 2009

WWI Archive > Dokumente zum Kriegsausbruch > III, 170. Briefwechsel zwischen dem französischen Botschafter in Wien und Grafen Berchtold, 10. August 1914



A


V i e n n e , le 10 Août 1914


M o n s i e u r   l e   C o m t e !


La réponse que Votre Excellence a bien voulu faire hier[1] à ma question, relative à l'envoi de troupes austro­hongroises en Alsace­Lorraine, n'a pas paru de nature, pour mon Gouvernement, à exclure la possibilité que des contingents de l'armée Ile. et Rle. se trouvent, sinon à la frontière française, du moins dans une région voisine, oû l'on est autorisé à considérer qu'ils sont en soutien des troupes allemandes, agissant contrè [sic] les forces de mon pays.

En conséquence, M. Gaston Doumergue, Ministre des affaires étrangères, serait très désireux d'obtenir de vous l'assurance qu'aucune troupe austro­hongroise n'a été transportée vers l'Quest [sic] hors du territoire autrichien.

Ce sont des pécisions [sic] sur lesquelles je me reproche de n'avoir pas, de moi­même, attiré votre attention, mais que, avec votre obligeance habituelle, vous ne vous refuserez pas à me donner aujourd'hui.

Par égard pour vos absorbantes occupations, je m'abstiens de me présenter de nouveau chez Votre Excellence, mais je La prie instamment de me mettre en mesure de renseigner mon Gouvernement dans le plus bref délai possible.

Veuillez agréer, Monsieur le Comte, les assurances de ma haute considération.

(gez.) Alfr. D u m a i n e.


B


W i e n , den 10. August 1914
Exp. 12 Uhr 50 M. p. m.


M o n s i e u r   l'A m b a s s a d e u r !


En réponse à la lettre que Votre Excellence a bien voulu m'adresser aujourd'hui, je n'hésite pas à compléter mes informations de hier en constatant le fait qu'aucune troupe austro-hongroise n'a été transportée vers l'Quest [sic] hors du territoire autrichien.

Veuillez etc.




  1. Vgl. III, Nr. 166. (Zurück)



WWI Archive > Dokumente zum Kriegsausbruch > III, 170. Briefwechsel zwischen dem französischen Botschafter in Wien und Grafen Berchtold, 10. August 1914