Difference between revisions of "III, 182. Graf Berchtold an Grafen Clary in Brüssel, 27. August 1914"

From World War I Document Archive
Jump to: navigation, search
m
Line 4: Line 4:
  
 
<center>
 
<center>
Graf Berchtold an Grafen Clary in Brüssel<ref>Vgl. Österreichisch-ungarisches Rotbuch, Nr. 67 mit der Datierung: 22. August 1914.     (Zurück)</ref></center>
+
Graf Berchtold an Grafen Clary in Brüssel<ref>Vgl. Österreichisch-ungarisches Rotbuch, Nr. 67 mit der Datierung: 22. August 1914.</ref>
 +
</center>
  
  
Line 10: Line 11:
  
  
<p align="right">
+
<p align="right">W i e n ,  den 27. August 1914 </p>
W i e n ,  den 27. August 1914   </p>
+
 
    
 
    
  
Line 18: Line 18:
  
 
<blockquote>
 
<blockquote>
    Ich ersuche Eure  · / .,  dem königlich belgischen Minister des Äußern sofort folgendes zu telegraphieren:</blockquote>
+
Ich ersuche Eure  · / .,  dem königlich belgischen Minister des Äußern sofort folgendes zu telegraphieren:
 +
</blockquote>
 
<blockquote>
 
<blockquote>
 
+
»D'ordre de mon Gouvernement j'ai l'honneur de notifier à Votre Excellence ce qui suit:
    »D'ordre de mon Gouvernement j'ai l'honneur de notifier à Votre Excellence ce qui suit:
+
</blockquote>
    Vu que la Belgique, après avoir refusé d'accepter les propositions qui lui avaient été adressées à  plusieurs reprises par l'Allemagne, prête sa coopération militaire à  la France et à  la Grande­Bretagne qui, toutes deux, ont déclaré la guerre à  l'Autriche­Hongrie, et en présence du fait que, comme il vient d'être constaté, les ressortissants autrichiens et hongrois se trouvant en Belgique ont, sous les yeux des autorités Royales, dû subir un traitement contraire aux exigences les plus primitives de l'humanité et inadmissible même vis­à ­vis des sujets d'un état ennemi, l'Autriche­Hongrie se voit dans la nécessité de rompre les relations diplomatiques et se considère dès ce moment en état de guerre avec la Belgique.
+
<blockquote>
 +
Vu que la Belgique, après avoir refusé d'accepter les propositions qui lui avaient été adressées à  plusieurs reprises par l'Allemagne, prête sa coopération militaire à  la France et à  la Grande­Bretagne qui, toutes deux, ont déclaré la guerre à  l'Autriche­Hongrie, et en présence du fait que, comme il vient d'être constaté, les ressortissants autrichiens et hongrois se trouvant en Belgique ont, sous les yeux des autorités Royales, dû subir un traitement contraire aux exigences les plus primitives de l'humanité et inadmissible même vis­à ­vis des sujets d'un état ennemi, l'Autriche­Hongrie se voit dans la nécessité de rompre les relations diplomatiques et se considère dès ce moment en état de guerre avec la Belgique.
 
</blockquote>
 
</blockquote>
 
<blockquote>
 
<blockquote>
    Je quitte le pays avec le personnel de la Légation et confie la protection de mes administrés au Ministre des Etats­Unis d'Amérique en Belgique.
+
Je quitte le pays avec le personnel de la Légation et confie la protection de mes administrés au Ministre des Etats­Unis d'Amérique en Belgique.
 
</blockquote>
 
</blockquote>
 
<blockquote>
 
<blockquote>
    De la part du Gouvernement I. et R. les passeports sont remis au Comte Errembault de Dudzeele.</blockquote>
+
De la part du Gouvernement I. et R. les passeports sont remis au Comte Errembault de Dudzeele.</blockquote>
  
  
<p align="right">
+
<p align="right"> C l a r y «  </p>
    C l a r y «  </p>
+
  
  

Revision as of 23:50, 2 April 2009

WWI Archive > Dokumente zum Kriegsausbruch > III, 182. Graf Berchtold an Grafen Clary in Brüssel, 27. August 1914



Graf Berchtold an Grafen Clary in Brüssel[1]


Z. 68798 / 7


W i e n , den 27. August 1914


T e l e g r a m m i n c l a r i s


Ich ersuche Eure · / ., dem königlich belgischen Minister des Äußern sofort folgendes zu telegraphieren:

»D'ordre de mon Gouvernement j'ai l'honneur de notifier à Votre Excellence ce qui suit:

Vu que la Belgique, après avoir refusé d'accepter les propositions qui lui avaient été adressées à plusieurs reprises par l'Allemagne, prête sa coopération militaire à la France et à la Grande­Bretagne qui, toutes deux, ont déclaré la guerre à l'Autriche­Hongrie, et en présence du fait que, comme il vient d'être constaté, les ressortissants autrichiens et hongrois se trouvant en Belgique ont, sous les yeux des autorités Royales, dû subir un traitement contraire aux exigences les plus primitives de l'humanité et inadmissible même vis­à ­vis des sujets d'un état ennemi, l'Autriche­Hongrie se voit dans la nécessité de rompre les relations diplomatiques et se considère dès ce moment en état de guerre avec la Belgique.

Je quitte le pays avec le personnel de la Légation et confie la protection de mes administrés au Ministre des Etats­Unis d'Amérique en Belgique.

De la part du Gouvernement I. et R. les passeports sont remis au Comte Errembault de Dudzeele.


C l a r y « 




  1. Vgl. Österreichisch-ungarisches Rotbuch, Nr. 67 mit der Datierung: 22. August 1914.



WWI Archive > Dokumente zum Kriegsausbruch > III, 182. Graf Berchtold an Grafen Clary in Brüssel, 27. August 1914